Le village de Nerkin Hand est privé d’eau potable depuis la dernière invasion azerbaïdjanaise du 13 septembre. Les Azerbaïdjanais ont capturé la plupart des positions de ce village frontalier de la région Syunik et sont situés dans la zone de la source d’eau potable.

Les résidents doivent utiliser l’irrigation et l’eau de la rivière.

Il n’y a pas eu de femmes et d’enfants à Le village de Nerkin Hand au cours des deux derniers mois, car ce n’est pas sûr, des Azerbaïdjanais armés sont positionnés sur trois côtés du village.

Le sort de l’Inner Handi est le plus incertain des colonies frontalières. Les personnes vivant dans l’élevage et l’agriculture se sont retrouvées sans terre ni bétail. Les champs du village sont au moins devenus une zone neutre, ou une zone intermédiaire.

L’Arménie Occidentale enregistre une autre provocation de la part de l’Azerbaïdjan, créée par l’arrêt délibéré de l’approvisionnement en eau potable. Il s’agit d’une violation flagrante des droits humanitaires, qui devrait naturellement recevoir une réponse claire de la part de la communauté internationale. Aussi, l’attention des groupes chargés de la mission spéciale d’observation de l’Union européenne doit être attirée sur cette affaire, qui peut être perçue à la fois comme un acte de provocation et une violation des droits.