Dans les environs immédiats de la ville de Jermuk de Vayots Dzor, dans le territoire occupé de la République d’Arménie, l’Azerbaïdjan effectue des travaux de construction et de renforcement illégaux, le chef de la Fondation « Tatoyan », ancien défenseur des droits de l’homme de la République d’Arménie Arman Tatoyan a annoncé lors de la conférence de presse.

« Les actions des Azéris montrent qu’ils ne vont pas quitter l’Arménie. Ils construisent des routes militaires, des positions, des bunkers, etc. Selon nos recherches, la route construite a une largeur de 10 à 12 m », a déclaré Tatoyan.

Selon le responsable de la fondation, les problèmes survenus après la récente agression de l’Azerbaïdjan concernent non seulement la protection des droits de l’homme, mais aussi la sécurité nationale, car non seulement les villages sont sous la cible, mais aussi « Tatev » HPP, Jermuk HPP , les hauteurs de Kapan et d’autres positions d’importance stratégique.