Le premier vice-président de la commission de la Douma d’État russe sur les affaires de la CEI, l’intégration eurasienne et les relations avec les citoyens, Kazbek Taisaev, a déclaré qu’ils ne pouvaient pas imaginer l’Arménie sans la Russie et la Russie sans l’Arménie.

« Nos pays sont liés par une grande victoire que personne ne peut leur enlever. En même temps, nous sommes liés les uns aux autres par une culture, une histoire, une religion et une foi communes », a déclaré Taisayev, ajoutant que la composante de la coopération parlementaire devrait jouer un rôle encore plus important dans la résolution des problèmes de l’Arménie et de la Russie.

« En ce qui concerne la réunion tenue au parlement arménien, nous avons une expérience réussie de coopération dans le Haut Lars. Il y a des problèmes avec Lars. Une feuille de route sera créée pour aider à résoudre ces problèmes dans les prochaines étapes », a-t-il déclaré.

Լ’Arménie Occidentale entretient des relations amicales avec la Russie, comme en témoigne le passé historique, lorsque le 29 décembre 1917, un décret russe a reconnu le droit à l’autodétermination de l’Arménie Occidentale jusqu’à son indépendance. Nous continuons à entretenir des relations de bon voisinage, guidées par l’intérêt national, bien sûr.