Le point le plus profond du lac de Van est de 471 mètres et la profondeur moyenne est de 171 mètres. Le lac de Van est le plus grand lac riche en soude du monde. Les plaintes concernant la pollution attirent le plus l’attention dans l’agenda ou dans les nouvelles liées au lac de Van. Malheureusement, nous assistons souvent à la destruction de l’écosystème du lacde Van à cause des égouts et des tas d’ordures.

Cependant, le lac de Van a un grand attrait dans le domaine du tourisme.

Les analyses de laboratoire menées par le Dr.-Professeur Mehmet Yaman du Département de Chimie de la Faculté des Sciences Naturelles de l’Université de l’Euphrate ont prouvé scientifiquement qu’une solution d’uranium a été trouvée dans le lac. Un microgramme d’uranium a été trouvé dans un litre d’échantillons d’eau prélevés dans les fleuves Tigre et Euphrate, et une moyenne de 76 microgrammes d’uranium a été trouvée dans un litre d’eau prélevée dans 30 parties différentes du lac de Van.

On suppose que l’élément uranium fonctionnera dans le domaine des énergies alternatives et satisfera 70% de la production d’électricité dans les centrales nucléaires et à l’avenir.

L’Arménie Occidentale couvre souvent la catastrophe écologique du lac de Van, mais maintenant une autre préoccupation est la découverte d’uranium, car il est probable que les dirigeants turcs vont décider maintenant d’utiliser les réserves d’uranium et d’assécher le lac, encore un défi que l’Arménie Occidentale devra surmonter avec les instances internationales.