Le soutien de la ville de Bron à la mémoire arménienne

Dans le cadre de sa politique culturelle, la ville de Bron a apporté son soutien financier au Centre National de la mémoire arménienne (Décines) dans le cadre d’une délibération votée à l’unanimité par le Conseil Municipal de la ville de Bron en date du 15 novembre 2022.

M. Jérémie Bréaud a insisté sur les valeurs de transmission de la mémoire et de l’histoire qui concernait toute notre humanité et notamment au regard du Génocide des Arméniens.

M. Bréaud a rappelé le contexte malheureux dans lequel s’inscrivait ce soutien où l’Arménie faisait l’objet de nouvelles attaques par l’Azerbaïdjan. M. Bréaud a rappelé l’attachement de la France à l’Arménie et sa dette envers elle.

M. Bréaud a salué l’œuvre du Centre National de la mémoire arménienne pour son travail dans la recherche, la culture et l’histoire en ajoutant que l’histoire du peuple arménien, en tant qu’être humain, était aussi la nôtre.

En présence de M. Jérémie Bréaud, Maire de Bron, 
M. Stéphane Genin, Délégué au Devoir de Mémoire et aux Anciens Combattants, 
M. Freddy Sabuncu, Président du Centre National de la Mémoire arménienne, 
Mme Lydia Margossian, Ministre des Affaires Etrangères de la République d’Arménie Occidentale

Avant de clôturer la délibération par la lecture d’un texte de l’écrivain William Saroyan, M. Jérémie Bréaud a salué la présence entre-autre de M. Freddy Sabuncu, Président du Centre National de la mémoire arménienne et de Madame Lydia Margossian, Ministre des Affaires Etrangères de la République d’ Arménie Occidentale.