S’exprimant lors d’une audition de la commission des affaires étrangères du Sénat, le coprésident du groupe OSCE-Minsk, Philip Ricker, conseiller du secrétaire d’État américain pour les négociations sur le Caucase, a déclaré : « Il est important de noter que l’accès à l’Artsakh / Haut-Karabakh est limité. Lors de ma dernière visite dans la région, je n’ai pas pu m’y rendre moi-même, et actuellement, les représentants de l’administration américaine n’ont pas accès à l’Artsakh-Nagorno-Karabakh pour évaluer les besoins humanitaires et élaborer des plans. »

Il est significatif que Ricker mentionne un voyage en Artsakh Nagorno-Karabakh en République d’Arménie. Cela signifie que l’Artsakh / Haut-Karabakh est reconnu comme un territoire arménien. M. Ricker a déclaré que le mécanisme d’interaction entre les coprésidents du groupe OSCE-Minsk ne fonctionnait pas, mais que le mandat et l’objectif du format étaient préservés. En d’autres termes, la mission n’a pas été annulée, la question n’a pas été résolue, de sorte que le coprésident ne devrait pas être interdit d’accès. Si l’entrée du coprésident est interdite, alors l’Artsakh-Nagorno-Karabakh est occupé et Ricker enregistre effectivement cette situation.

Laisser un commentaire