Monte Charles Melkonian est né le 25 novembre 1957 dans la ville de Visalia, en Californie, dans une famille arménienne qui a survécu au génocide contre les Arméniens et a immigré aux États-Unis.

À l’âge de 20 ans, il a été admis à l’Université de Californie, Berkeley, et a obtenu un double diplôme, recevant des certificats de « Spécialiste en archéologie et histoire asiatique ». Il a fondé le « Armenian Student Union » pendant ses études à l’université. En 1978, il a été admis à l’Université d’Oxford, mais n’a pas obtenu son diplôme, et est allé au Liban, participant (pendant environ 3 ans) aux batailles de défense du quartier arménien de Beyrouth pendant la guerre civile. À partir de mai 1980, il était l’entraîneur militaire en chef de l’Armée secrète arménienne de libération de l’Arménie (ASALA). Le 27 novembre 1985, il est arrêté à Paris pour possession d’un faux passeport et de matériel explosif et est emprisonné jusqu’en 1989. Depuis octobre 1990, il est conscrit pour la défense de l’Artsakh. En 1992, il était le commandant de la région de défense de Martuni. Sous sa direction, Martuni est devenue la région la plus protégée et la plus combative d’Artsakh.

Monte a été tué le 12 juin 1993 dans les rues du village de Marzil, district d’Aghdam.

Laisser un commentaire