Le village de Pirshenk est situé dans la province de Hazzo-Khabljoz de Sassoun, vilayet de Baghesh en Arménie Occidentale. Pirshenk avait une église du nom de Sainte-Croix, à laquelle était également rattachée une école. L’église était imposante, avait un terrain séparé. Le village possédait également une école primaire.

Le village de Pirshenk n’était habité par une grande majorité d’Arméniens, mais il y avait également des familles kurdes qui vivaient très paisiblement avec des Arméniens. Cependant, en 1894, le gouvernement turc avait pris des mesures décisives pour supprimer les Arméniens du Sassoun. Et il a commencé à inciter les Kurdes vivant dans les villages du Sassoun contre les Arméniens. Le Sultan ne s’est pas contenté de rendre les Kurdes hostiles aux Arméniens. À son initiative, des unités militaires irrégulières ont été formées à partir des Kurdes, appelées « Hamidiés » du nom du sultan. Ces régiments ont été créés pour exterminer les Arméniens.

Malgré le fait qu’en 1915 la population arménienne de la province ait été soumise à une extermination massive, une masse d’Arméniens n’a jamais quitté leur patrie. Aujourd’hui encore, il y a 3 familles arméniennes à Pirshank, dont seulement 2 ont accepté l’islam. Une partie importante de la population arménienne a dû se déplacer vers l’Arménie Orientale, le Liban, l’Europe, les États-Unis et d’autres pays.

Aujourd’hui, en Arménie Orientale, leurs descendants vivent à Ujan, Nerkin Bazmaberd et d’autres villages de la région de Shirak à la région d’Aragatsotn.