La première imprimerie sur le territoire de l’Artsakh était l’imprimerie des protestants suisses à Chouchi, qui fonctionnait depuis 1828. C’était la deuxième après l’imprimerie de Sainte Mère d’Etchmiadzin. Plus de 20 livres ont été publiés dans cette imprimerie. Leur activité à Chouchi a duré 7-8 ans. L’archevêque de Karabakh Baghdasar Hasan Jalalyan a acheté l’imprimerie aux protestants. L’archevêque, qui avait le respect de l’éducation, a fourni de l’argent pour acheter un exemplaire des publications de la Congrégation Mkhitaryan de Venise, afin de les réimprimer et de les distribuer dans sa propre imprimerie. Cette imprimerie fonctionna jusqu’en 1902, publiant de nombreux ouvrages.

L’imprimerie de Mirzajan Mahtesi Hakobyantsi fonctionnait dans un bâtiment spécial à côté de sa maison, où travaillaient ses fils. La plupart des livres – 54 titres – ont été imprimés dans cette imprimerie / 1879-1905. / : L’imprimerie a fonctionné jusqu’en 1905, au moment du grand incendie de Chouchi.

L’imprimerie de Babajanyan à Melk a fonctionné de 1910 à 1919. Non seulement plus d’une douzaine de livres, mais aussi des périodiques ont été publiés ici. De 1874 à 1920, 28 journaux et magazines ont été publiés à Chouchi, 25 d’entre eux en arménien, 3 en russe. En 1891, 3 librairies fonctionnaient à Chouchi.