Le village de Jrtnik est situé dans la province de Psank de Sassoon, en Arménie Occidentale.

Jrtnik était principalement habité par des Arméniens avec 50 à 60 maisons de résidents arméniens, mais il y avait aussi plusieurs maisons de résidents kurdes qui travaillaient dans les maisons des Arméniens, les aidant à l’élevage et à d’autres tâches ménagères. La principale occupation de la population du village était l’agriculture et l’élevage.

Jrtnik avait une église nommée Saint Gevorg. Saint Gevorg était un célèbre lieu de pèlerinage dans la région, visité non seulement par les Arméniens mais aussi par les Kurdes locaux.

La population arménienne du village n’a pas été épargnée par le massacre de Sassoon de 1894-1896.

En 1904, l’invasion majeure de la dictature turque contre les Arméniens a forcé une partie de la population arménienne du village à quitter le village et à déménager pour vivre dans des conditions relativement plus paisibles. En 1914, le village comptait déjà 30 maisons avec 390 résidents Arméniens.

En 1915-1916, le village fut détruit, pillé, et les vieillards, femmes et enfants sans défense furent remplis par les Turcs et brûlés, seul un petit nombre d’Arméniens qui survécurent au massacre parvinrent à se réinstaller dans certains villages désertés. Là, les Arméniens ont vécu isolés jusqu’en février 1916, puis ils ont réussi à se déplacer vers Mush, libérée par l’armée russe, et de là vers l’Arménie Orientale, la ville d’Alep en Syrie et Constantinople.