Le projet du plus grand réservoir et de la centrale hydroélectrique de Konaktepe à construire dans la vallée de Mndzur en Arménie Occidentale a été annulé par le 10e tribunal administratif d’Ankara. Cela a été rapporté par le tribunal, notant que depuis des années, il traite du procès intenté contre le projet légalement appliqué.

Après la décision du 10e tribunal administratif d’Ankara, Fatma Kalsen, chef de l’Association des avocats du Dersim, a publié un communiqué de presse disant : « Les projets hydroélectriques et de réservoir ne sont plus une menace pour la géographie du Dersim, mais nous sommes confrontés à une menace sérieuse en termes d’exploitation minière. Face à ce fait, la Chambre des avocats, en collaboration avec le peuple, entreprendra toutes les démarches judiciaires nécessaires. Et nous espérons que la nature de Dersim restera comme avant. »