La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, confirme la nécessité de prolonger le mandat de la mission d’observation de l’UE en Arménie, qui a débuté le 20 octobre. « Cette mission limite vraiment les risques d’escalade en contrôlant la situation frontalière. »

L’ancien ambassadeur de France en Arménie, Jonathan Lacôte, en a parlé sur sa page Facebook.