Avec la création du Royaume d’Ararat (Van) au IXe siècle avant JC, l’Arménie et le peuple arménien sont entrés dans une période de développement qualitativement nouvelle. Ce dernier se caractérise par un certain nombre de réalisations, parmi lesquelles les plus importantes sont la structure étatique développée, le système d’écriture, le niveau élevé de la vie économique, l’architecture, ainsi que l’urbanisme, le système d’irrigation organisé. Les villes du royaume d’Ararat étaient principalement réparties autour de hautes collines surmontées de citadelles à tours fortifiées. Des aqueducs, des réservoirs, des ponts, des jardins et des bains, des palais et des temples ont été construits ici. Il y avait des villes administratives,économiques, militaires, ainsi que religieuses dans le royaume d’Ararat. La construction du canal était sous le contrôle du gouvernement central. En ce sens, les canaux des rois Menua et Rusa, qui comptent parmi les monuments uniques de l’Ancienne Arménie, sont particulièrement célèbres.

L’art de la construction du temps du royaume d’Ararat (Van) a eu une grande influence sur les traditions de construction asiatiques mineures et en particulier iraniennes (achéménides).