Le bureau du représentant de la RA sur les questions juridiques internationales rapporte qu’ils discutent de la possibilité de lancer des mécanismes juridiques internationaux concernant la fermeture du corridor de Berdzor par l’Azerbaïdjan.

« Considérant que le blocage de la circulation des citoyens, des véhicules et des marchandises à travers le corridor de Berdzor par l’Azerbaïdjan au cours des deux derniers jours entraîne des violations d’un certain nombre de droits fondamentaux du peuple d’Artsakh, le Bureau du Représentant pour les affaires juridiques internationales discute la possibilité de lancer des mécanismes juridiques internationaux. Nous vous informerons des mesures prises », indique le message.