Til Mansmann, membre du parti des démocrates libres du Bundestag allemand, président du Forum germano-arménien, a abordé la situation dans le corridor de Berdzor dans son tweet.

Comme le rapporte « Armenpress », le député a écrit qu’utiliser les activistes environnementaux comme prétexte pour violer les droits de l’homme relève du pur cynisme.

« Couper l’approvisionnement en énergie et en nourriture de milliers de personnes en plein hiver revient à utiliser le gaz et la nourriture comme des armes. L’Allemagne et l’UE doivent accentuer la pression », a écrit Till Mansmann.