A l’initiative de l’Amicale des Arméniens de Draguignan et sous l’égide de son Président M. Gérard Béroud, la communauté arménienne de Draguignan et des environs s’est réunie à l’occasion du Noël arménien le dimanche 8 janvier 2023 rassemblant plus d’une centaine de personnes.

M. Béroud a indiqué que l’amicale des Arméniens de Draguignan et conformément à ses objectifs liés à la promotion de l’histoire, de la tradition et de la culture arménienne menait de nombreux projets visant à soutenir la nation arménienne. 

Des personnalités invitées parmi lesquelles M. Arménag Aprahamian, Président de la République d’Arménie Occidentale, Mme Lydia Margossian, Ministre des Affaires étrangères de la République d’Arménie Occidentale et M. Philippe Shreck, Député de la 8 ième circonscription du Var à l’Assemblée Nationale étaient présents ainsi que de nombreux responsables associatifs.

M. Aprahamian est intervenu pour rappeler la situation à laquelle était confrontée la nation arménienne et dans quelle mesure l’Arménie Occidentale œuvrait dans l’application des droits des Arméniens dans leur entièreté. 

Tout en rappelant que l’Arménie Occidentale et l’Artsakhétaient des territoires occupés, M. Aprahamian a rappelé que les droits à l’existence de l’Arménie Occidentale dont l’Artsakh faisait partie intégrante étaient toujours d’actualité et que les Arméniens exilés à travers le monde devaient défendre l’intégrité territoriale de toute l’Arménie.

A ce titre, M. Aprahamian a ajouté qu’il avait adressé des requêtes à la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) contre l’Azerbaïdjan sur la base du mandat qu’il lui avait été conféré par la population de Chouchi. 

Mme Lydia Margossian du Ministère des Affaires Etrangères de la République d’Arménie Occidentale est intervenue au regard de l’actualité pour saluer la position courageuse de la France aux dernières séances du Conseil de Sécurité des Nations-Unies et de remercier l’Assemblée Nationale et le Sénat pour les résolutions votées ainsi que tous les élus de la République qui se tenaient aux côtés de l’Arménie et parmi lesquels M. le Député Philippe Schreck qui fut vivement applaudi.