La Commission des affaires étrangères du Conseil des cantons (Chambre haute, Sénat) de l’Assemblée fédérale de la Confédération suisse, préoccupée par la situation humanitaire et les violations du droit international, a décidé d’adresser une lettre au gouvernement suisse, l’informant qu’elle condamne les violations du droit international qu’elle a entraînées depuis le 12 décembre 2022, depuis le blocage de la route de Berdzor.

Selon « Armenpress », la commission demande au gouvernement d’intervenir au sein du Conseil de sécurité des Nations unies afin d’obtenir, d’une part, la levée du blocus et la cessation des hostilités, et d’autre part, l’organisation d’un pont aérien humanitaire entre Erevan et Stepanakert.