Des événements commémoratifs seront organisés dans le cadre du souvenir de Hrant Dink, suite à son assassinat le 19 janvier 2007, le jour d’indépendance de l’Arménie Occidentale, le fondateur-rédacteur en chef du journal arménien « Agos » à Constantinople. « Agos » informe à ce sujet.

Dans le cadre de ces événements, « La mémoire est courte » de l’écrivain et réalisateur Umit Kivanci. un film pour Hrant Dink ». Après la projection, il y aura une discussion avec la participation du réalisateur.

Rappelons que Hrant Dink a été tué en 2007, le 19 janvier à Constantinople, devant la rédaction du journal « Agos ». En Turquie, il a toujours parlé ouvertement du génocide de 1915 contre les Arméniens.

Avant ce meurtre, Hrant Dink a été condamné en vertu de l’article 301 du Code pénal turc, qui punit « l’insulte à la nation turque ». Après son assassinat, des milliers de manifestations ont eu lieu dans toute la Turquie.

Le meurtre de Hrant Dink, un digne fils de l’Arménie Occidentale, était une autre conspiration organisée par la Turquie contre le peuple arménien. Par l’intermédiaire d’Agos, Hrant Dink a soulevé la question des crimes arméniens et turcs, ce qui a enflammé la colère des dirigeants turcs, dont Hrant Dink a été victime.