Le blocus de l’Artsakh a des conséquences dévastatrices pour une région déjà vulnérable qui se remet encore des contrecoups de l’offensive azerbaïdjanaise de 2020. Malgré les affirmations selon lesquelles le blocus est exécuté par des « éco-manifestants », il semble que la responsabilité ultime incombe au régime d’Aliyev en Azerbaïdjan. De plus, les forces russes chargées du maintien de la paix ont clairement manqué à leurs devoirs. Les sénateurs américains Bob Menendez et Jack Reed ont écrit à ce sujet dans une lettre adressée au secrétaire d’État américain Anthony Blinken.

Dans la lettre, les sénateurs présentent les messages du ministère des Affaires étrangères de la RA et du défenseur des droits de l’homme sur les objectifs et les conséquences du barrage routier de Berdzor. Il est à noter qu’il y a une pénurie de nourriture en Artsakh, ce qui est une source de grave préoccupation.

« Les États-Unis ne peuvent pas rester les bras croisés alors que le régime d’Aliyev menace impitoyablement la vie des citoyens autochtones d’Artsakh et doit tenir l’Azerbaïdjan responsable d’avoir privé la population civile de l’accès à la nourriture et aux produits de première nécessité », indique la lettre.

L’Arménie Occidentale suit les travaux en cours, mais rappelle en même temps que les États-Unis sont le pays coprésident du Groupe de Minsk, qui a également une grande responsabilité dans le règlement équitable de cette question.