Le 12 janvier 2023, des membres de la communauté arménienne ont organisé une marche contre le blocus de l’Artsakh à Hasake, Rojava. Condamnant le blocus de l’Artsakh, ils ont lancé le slogan « Non à l’occupation de l’Artsakh, nous sommes tous l’Artsakh ».

Outre les Unions arméniennes de Der Zor et de Qamishli, des combattants du bataillon Martyr Nubar Ozanyan et des membres de l’Union des femmes arméniennes ont pris part à la marche. Au cours de la marche, le coprésident de l’Union arménienne Qamishli Gohar Khachaturyan, le coprésident de l’Union arménienne Haseke Imat Tatarian et le coprésident de l’Union arménienne Rojava Arev Kasabian ont pris la parole.

Gohar Khatchatourian a déclaré dans son discours. « L’Etat turc veut continuer le génocide commis il y a 108 ans. Tous les enfants du monde ont célébré Noël avec de beaux vêtements et de la bonne nourriture, mais les enfants d’Artsakh ne pouvaient pas faire cela. Nous continuerons à lutter contre le blocus et l’occupation de l’Artsakh. »

Imat Tatarian, coprésident de l’Union arménienne de Hasake, a déclaré dans son discours : « L’Etat azerbaïdjanais veut perpétrer des massacres contre les Arméniens en Artsakh avec le soutien de la Turquie. Nous, les Arméniens vivant au Rojava, n’acceptons pas les crimes contre l’humanité en Artsakh, nous sommes tous Artsakh. »

Arev Kasabian, coprésident de l’Union arménienne du Rojava, a mentionné dans son discours : « Aujourd’hui, nous sommes réunis pour condamner l’occupation de l’Artsakh par l’Azerbaïdjan. L’Artsakh est assiégé, les organisations internationales et tous les pays du monde se taisent devant cette situation. Le programme de génocide de 108 ans se poursuit aujourd’hui. »