L’état de l’école maternelle arménienne de Khorenian, vieille de 207 ans, dans le district de Balat à Constantinople, se détériore de jour en jour.

Les biens des Arméniens autochtones ont été confisqués pendant des centaines d’années, et des centaines d’entre eux ont été transformés en granges ou détruits. Comme la plupart des biens arméniens ont été classés « bâtiments historiques », sans aucune restauration, ils ont été soit détruits, soit sont sur le point de l’être. L’école maternelle arménienne Khorenian de Balat est l’une de ces structures arméniennes. Le certificat de propriété de l’école maternelle appartient à la fondation de l’église arménienne Saint Archange. Par conséquent, le bâtiment de l’école maternelle ne peut pas être officiellement confisqué. Cependant, en dehors de sa fonction d’origine, il a été utilisé de force à d’autres fins.

L’école maternelle arménienne de Khorenian a été construite en 1816. Jusqu’en 1925 le bâtiment, qui servait d’école, est devenu inutilisable après un incendie qui s’est déclaré dans des circonstances suspectes, et n’est plus utilisé comme école.

L’Arménie Occidentale appelle les Arméniens de souche à redémarrer les écoles, à préserver notre langue maternelle, l’arménien occidental, et à diffuser la pensée arménienne sur tout le territoire de l’Arménie Occidentale.