Aujourd’hui à Bruxelles, la réunion du Conseil des relations extérieures de l’UE est prévue, qui sera présidée par le haut représentant de l’Union européenne pour les relations extérieures et les affaires de sécurité, Josep Borrell.

Nous apprenons sur le site officiel du Conseil européen que, entre autres questions, le sujet de l’envoi d’une nouvelle mission en République d’Arménie, qui devrait contribuer à la régulation de la situation dans la région, sera discuté.

« On s’attend à ce que les ministres prennent une décision sur la création d’une mission pour promouvoir la stabilité dans la région », a déclaré l’un des hauts responsables de l’UE.

Selon le diplomate, l’UE est préoccupée par les événements qui se déroulent autour de la route de Berdzor et fait des efforts pour résoudre la situation.

Les efforts déployés par l’Union européenne doivent être plus que ciblés, même avec le recours à la force brutale contre l’agresseur azerbaïdjanais. Des sanctions devraient être appliquées au pays agresseur, conformément à la Charte des Nations Unis, qui détient actuellement en otage 120 000 Arméniens de souche, provoquant là-bas une grave crise humanitaire.

Laisser un commentaire