À la suite du blocus de l’Artsakh par l’Azerbaïdjan, la communauté Hatsi de la région de Martuni de la République d’Artsakh a été confrontée à un certain nombre de problèmes. Le chef de la communauté de Hatsi, Santur Sarkissian, a déclaré cela lors d’une conversation avec le journaliste « Artsakhpress ». « Il n’y a pas de produits dans les magasins, nous avons un sérieux problème d’essence et de gasoil, nous sommes privés de gaz naturel depuis quelques jours, ce qui fait qu’il est devenu quasiment impossible d’utiliser des véhicules. Parallèlement à tout cela, l’ennemi ouvre le feu en direction des villageois qui effectuent les semailles d’automne. En raison de ce triste fait, les travaux agricoles sont actuellement arrêtés dans toute la communauté », a expliqué S. Sarkissian.

Selon ses informations, les serres installées dans le village répondent encore dans une certaine mesure à la demande de légumes. C’est aussi une source de revenus pour plusieurs familles. Mais il est difficile de surmonter la crise humanitaire avec cela.

Le chef de la communauté assure que malgré la situation difficile créée en Artsakh, vivre et créer paisiblement sur la terre natale est l’objectif et le désir des habitants.

« Nous sommes tous plus inquiets pour la sécurité de notre pays et le règlement final de notre problème », a ajouté S. Sarkissian.

L’Arménie Occidentale exprime son soutien aux autochtones d’Artsakh qui sont assiégés par l’Azerbaïdjan occupant. Maintenant, des travaux massifs sont en cours pour débloquer la route, exprimant l’espoir que bientôt la route reliant l’Artsakh à la région de Goris sera ouverte.