La colonie de Djapaghjur en Arménie Occidentale est également connue sous d’autres versions : Charaljur, Chapagh, etc. Dans les temps anciens, il s’appelait Ktarich. Maintenant, les Turcs l’ont rebaptisé Bingol. Il s’appelait Djapaghjur en raison de la présence de nombreux affluents de rivières.

Djapaghjur, comme des centaines d’autres villages ou villes en Arménie Occidentale, était considérée comme différente à différentes époques : un village, une ville, une forteresse ou une ville fortifiée. Il est situé dans la vallée d’Aratsani, à l’est du village de Balu.

Au 11ème siècle, elle a été mentionné comme un centre épiscopal sous le règne de Tornik Mamikonyan. Pendant la période de domination turque, c’était le centre de la province du même nom, qui jusqu’en 1829 faisait partie de la province de Diyarbakır, puis de la province de Baghesh-Bitlis. Et maintenant, il s’appelle Bingol et est considéré comme le centre de la région du même nom.

Les informations historiques dont nous disposons sur Djapaghjur sont rares. Au XIIIe siècle, elle fut occupée par les Mongols et au début du XVIe siècle par les Turcs ottomans. Avant la Première Guerre mondiale durant le génocide commis contre les Arméniens, la majeure partie de la population de Djapaghjur était composée d’Arméniens, qui s’adonnaient principalement à l’artisanat et au commerce. Ils avaient une école et une église.