Le film documentaire « Que vive les chèvres de montagne » a été projeté dans la salle de réunion de la municipalité de Dersim. Le réalisateur du film Ozkan Ulujan, notant que les chèvres de montagne sont considérées comme l’une des choses sacrées du Dersim, a déclaré : « Des chèvres de montagne sont abattues à Dersim depuis de nombreuses années. Les sanctuaires de Dersim sont importants pour nous, alors nous avons réfléchi à la manière dont nous pouvons empêcher l’abattage des chèvres de montagne et avons effectué un tel travail. »

La région du Dersim subit depuis des années divers empiétements : la désolation de villages, la profanation de lieux de culte, la construction de barrages et de centrales hydroélectriques, la mise en place de projets miniers, des incendies de forêt et des activités de chasse.

Ulujan, le réalisateur du film, a ajouté à la fin : « Nous ne voulons pas qu’aucune créature vivante soit tuée. »

Laisser un commentaire