Le 4 mai, le British Museum (Royaume-Uni) a inauguré une exposition intitulée « Luxe et pouvoir.  « De la Perse à la Grèce », présentant des pièces du musée d’histoire arménien et du musée-réserve historique et archéologique d’Erebuni. L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Arménie au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, Varuzhan Nersisyan, et le directeur du musée d’histoire arménien, David Poghosyan, ont assisté à la cérémonie d’ouverture de l’exposition.

D’autres dignitaires, ambassadeurs, universitaires et personnalités culturelles ont également assisté à la cérémonie, pour laquelle une explication spéciale a été donnée par James Fraser, directeur de la division Moyen-Orient du British Museum, commissaire de l’exposition. Il a précisé que lors de la visite à huis clos organisée pour un groupe spécial de visiteurs, un vase rituel en forme d’ours offert par le musée d’histoire arménien a été présenté, combiné dans une même vitrine avec une autre pièce de valeur conservée au British Museum, un buste de la déesse Anahit.

Dans son discours d’ouverture, Hartwig Fisher, directeur du British Museum, a remercié le musée d’histoire arménien et le musée-réserve historique et archéologique d’Erebuni pour leur coopération fructueuse.