Le nombre d’incendies dans le bassin du lac de Van a commencé à augmenter. Les experts disent que les roseaux sont en voie de disparition en raison du changement climatique mondial dû à l’épuisement de l’eau.

Il y a des incendies à grande échelle dans les roseaux des régions de Van Archesh, Muradiye, Tushpa et surtout Ipekyolu, où vivent de nombreux oiseaux. A cause des incendies, l’existence du monde animal est menacée. Ce n’est que récemment que de nombreux oiseaux et autres animaux sont morts à la suite d’un incendie dans la province d’Ipekyolu, dans les roselières du lac Erchek, où vivent 250 espèces d’oiseaux.

Selon les experts, ces incendies sont généralement d’origine humaine, mais parfois ils peuvent être causés par des raisons électriques ou autres techniques.

Le gouvernement d’Arménie Ոccidentale, gardant toujours les problèmes environnementaux au centre de l’attention, enregistre malheureusement la fréquence de catastrophes écologiques similaires dans la période récente, qui peuvent également être causées par l’homme.

Les autorités turques, qui continuent d’occuper l’Arménie Occidentale, abusent constamment du sol et causent de grands dommages à la nature avec des incendies similaires et créent de graves problèmes écologiques détruisant les ressources génétiques.