Arnaud Beltrame est « tombé en héros », a salué le président de la République. Les drapeaux de la gendarmerie seront mis en berne.

« Je « Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame nous a quittés. » Il n’est pas encore six heures du matin, samedi 24 mars, quand le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, annonce la terrible nouvelle. « Mort pour la patrie. Jamais la France n’oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice. » La veille, le gendarme s’était offert au terroriste comme otage dans le supermarché de Trèbes. Sa mort, quelques heures plus tard, a endeuillé la France.

Arnaud Beltrame est « tombé en héros », a salué le président de la République, Emmanuel Macron. Il « mérite respect et admiration de la nation tout entière », a-t-il ajouté, dans un communiqué. En quelques heures, c’est une grande partie de la classe politique qui a rendu hommage à ce « héros ».
Un « héros français »
Le président des Républicains, Laurent Wauquiez a honoré un « héros français ». L’ancien candidat à la présidentielle, Benoît Hamon s’est, de son côté, »incliné devant la bravoure et le sacrifice d’Arnaud Beltrame ».
« Toutes nos pensées vont vers ses proches, tout notre respect aux forces de l’ordre qui risquent leur vie pour nous protéger », a tweetée Marlene Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes.
« Au nom de la représentation nationale j’adresse mes plus sincères condoléances à la famille, aux proches et aux collègues du lieutenant-colonel de Gendarmerie Arnaud Beltrame et la plus haute reconnaissance pour son acte héroïque face à la barbarie », a déclaré François de Rugy, président de l’Assemblée nationale.
Les drapeaux de la gendarmerie seront mis en berne
« Je m’incline devant le courage, le sens du sacrifice et l’exemplarité de cet officier qui a donné sa vie pour la liberté des otages, a tweeté Richard Lizurey, général français de la Gendarmerie nationale dont il est le directeur général. L’ensemble des drapeaux et étendards de la gendarmerie sera mis en berne aujourd’hui. »

Le président Arménag Aprahamian présente ses condoléances, à la famille, aux collègues gendarmes et aux amis du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.