KILIKYA – L’armée syrienne a été informée de l’intention des groupes terroristes de former une nouvelle « armée », dans la province d’Idlib dans le nord-ouest du pays, pour continuer le combat.

Alors que l’armée syrienne se prépare pour la libération d’Idlib, dans le nord-est du pays, elle reçoit des informations selon lesquelles, les terroristes restants veulent former une nouvelle « armée » pour mener une vaste offensive contre les positions de l’armée syrienne, rapporte l’agence de presse officielle allemande, DPA.
L’armée syrienne achemine des munitions et du matériel militaire dans le nord du pays, vers les frontières de la province d’Idlib, pour une grande opération visant à éliminer les terroristes de cette partie de la Syrie.
La province d’Idlib sera la prochaine destination des forces syriennes après la fin des combats dans la province de Deraa, dans le sud de la Syrie.

Deraa: l’étau se resserre autour de Daech
L’armée syrienne a réussi à reprendre le contrôle de nouveaux villages et localités dans l’extrême nord-ouest de la province de Deraa.

Selon la source, des groupes terroristes, parmi lesquels « Jabhat Tahrir Syrie », « al-Nosra », « Jabhat al-Wataniya », « Jaysh al-islam », et « l’armée d’Idlib al-Hurr » ont formé cette nouvelle armée composée de 75.000 soldats.
Une source proche des opposants affirme que les opérations militaires syriennes commenceraient avant le mois d’août, après l’évacuation des habitants des deux villes de Kefarya et Foua en banlieue d’Idlib.
Toujours selon cette source, la nouvelle armée terroriste se compose de terroristes ayant quitté la région de Homs, et les banlieues de Damas et de Deraa.

Syrie: les terroristes d’al-Nosra rendent les armes
Les terroristes du Front al-Nosra ont remis leurs armes à l’armée régulière syrienne.

Le président syrien Bachar al-Assad a récemment déclaré que la province d’Idlib et d’autres régions toujours occupées par des groupes terroristes restent la priorité de l’armée syrienne.
L’armée syrienne a lancé, il y a quelques semaines, une opération pour libérer la province de Deraa. Jusqu’à présent des dizaines de villages et de districts ont été libérés dans la province des mains groupes terroristes.
Les observateurs constatent que l’armée syrienne est maintenant suffisamment puissante pour libérer la province d’Idlib et sa victoire mettra fin à la guerre en Syrie.

Qui attaque et qui défend la Syrie?
Ce qui se passe en Syrie n’est pas une guerre civile mais bien une guerre avec des mercenaires et des terroristes, a déclaré le président syrien