Lundi, Alex Hirschi, une influenceuse star des réseaux sociaux, a révélé dans son fil Tweeter le lancement d’une montre Bitcoin en édition limitée. Présentée comme « la première montre Bitcoin fonctionnelle au monde », elle serait liée à un portefeuille des plus tristement célèbre, un de ceux qui contiennent certains des BTC évaporés de la plateforme Mont Gox. L’influenceuse soulève une question épineuse : le propriétaire de la montre, probablement un membre de la famille royale d’Arabie Saoudite, serait-il lié au scandale Mont Gox ? 

Lundi, dans le fil tweeter de la fanatique de voitures, Alex Hirschi, on pouvait voir une photo présentant une montre Bitcoin en édition limitéela Vanguard Encrypto de l’horloger suisse Franck Muller. La montre, présentée en version Blush Gold, présente la particularité d’être liée à un portefeuille Bitcoin, d’où son statut de « première montre Bitcoin fonctionnelle au monde ».

Supercar Blondie

✔@supercarblondie

The only functional #bitcoin watch by @FranckMuller #bitcoinwatch #ripple #blockchain #Ethereum #Encrypto #franckmuller #blockchain #ad

684

23:13 – 1 déc. 2019 · Abu Dhabi, United Arab Emirates

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

239 personnes parlent à ce sujet

 

Le scoop ? Il ne s’agit pas de n’importe quel portefeuille. La montre Bitcoin est liée à un portefeuille MtGox, qui a fait l’objet d’un scandale il y a quelques années. L’influenceuse a révélé qu’elle serait associée au conseiller juridique de la famille royale saoudienne,  le très influent Turki al-Sheikh.

Très connue sous le nom de Supercar Blondie, la star des réseaux sociaux, Alex Hirschi, a probablement ouvert la boîte de Pandore avec l’exposition de cette montre Bitcoin (BTC). Résidant aux Emirats Arabes Unis, l’influence australienne était en visite en dimanche à Abu Dhabi pour l’édition 2019 du Grand Prix de Formule 1.

D’après un rapport, il semble que sa présence dans la ville du sud ne soit pas une coïncidence. Plusieurs principes héritiers d’Arabie Saoudite et de Dubaï s’y trouvaient pour discuter du lancement d’une cryptomonnaie commune. S’il n’y a pas encore de preuve concrète sur l’implication de la famille royale saoudienne, il faut avouer que ces révélations interrogent tout de même. Serait-il possible qu’un même de la famille royale soit le propriétaire de cette montre ? Quel serait son lien avec le mont Gox ?

Haut du formulaire

Bas du formulaire

Le piratage de Mont Gox au cœur de la controverse

En 2014, le monde entier était secoué par ce qui sera l’un des plus grands scandales de l’univers de la cryptomonnaie : le piratage du Mont Gox. Il s’agissait de la plus grande bourse de Bitcoin (BTC) au monde, avec une concentration de 70% des transactions de Bitcoin (BTC) au plan mondial.

Le PDG de la Bourse Bitcoin (BTC) japonaise avait alors révélé que près de 850 000 jetons de Bitcoin avaient été volés, soit 6% des Bitcoins disponibles à l’époque. La valeur de ces jetons était alors estimée à 460 millions d’euros. Si 200 000 Bitcoins avaient pu être récupérés, 650 000 sont restés introuvables jusqu’à ce jour.

Or, un rapide balayage du code QR du portefeuille de cette montre Bitcoin (BTC), permet de constater qu’il existe depuis 5ans, soit depuis 2014. Il contient actuellement plus de 2 400 Bitcoins (BTC), dont la valeur est estimée à 17,7 millions de dollars. La montre est livrée avec une clé USB scellée qui stocke les clés privées. Gravé au laser, un code QR permet de réaliser les dépôts de fonds ainsi que les vérifications de solde.

L’objet du délit

Les réponses médiatiques à la publication d’Alex Hirschi sur Tweeter ont été immédiates. Plusieurs propriétaires d’autres exemplaires de cette montre Bitcoin (BTC) en édition ultra-limitée ont publié des images de leurs versions sur les réseaux sociaux. L’un d’eux est le néerlandais Didi Taihuttu, devenu célèbre pour avoir vendu tous ces biens pour acquérir un maximum de Bitcoins (BTC). D’après un autre détenteur de la montre, il était peu probable cependant que sa version soit liée au portefeuille Mont Gox.

Ses répliques suffiront-elles à dissiper les doutes ou suscitent-elles plutôt plus de questions ?

Par Hellmouth Banner