D’ARMÉNIE ET ​​DE DIASPORA

Tenant compte du fait, que le gouvernement turc a exercé des pressions sur les membres de l’organe d’initiative organisant les élections patriarcales à Constantinople,

Tenant également compte du fait, que la charte imposée par le gouvernement turc est en contradiction avec la précédente charte des 5 élections patriarcales qui contredit également le traité de Lausanne et les obligations du gouvernement turc en vertu des accords internationaux en général:

En tant que Conseil des Arméniens de Constantinople et descendants expatriés d’Arménie Occidentale, nous tenons à déclarer ce qui suit: nous déclarons nul et non avenu cette élection patriarcale, ni légale ni juste. Par conséquent, le Patriarche élu le 11 décembre 2019 sera également rejeté et inacceptable.

A cette occasion, en tant que descendants expatriés, le Conseil des Arméniens de Constantinople et expatriés d’Arménie Occidentale, nous annonçons officiellement que nous allons rétablir le Patriarcat de Constantinople et de Garin (Erzerum), ayant temporairement son siège en Suisse.

CONSEIL DES ARMÉNIENS DE CONSTANTINOPLE