ARMENIE OCCIDENTALE – Le 15 Mai 1919, la Délégation Nationale, première gouvernance de l’Arménie Occidentale, élue par la Conférence Nationale Arménienne à Paris, est composée de Son Excellence Boghos Nubar Pacha, du Professeur A. Der-Hagopian, des docteurs H. Nevrouze et K. Pastermadjian et de MM. A. Tchobanian et V. Tékéyan. Elle travaillera de concert avec la Délégation de la République Arménienne, composée de MM. Aharonian, H. Ohandjanian et M. Bahadjanian el formera avec cette dernière la Délégation de l’Arménie Intégrale, dont la devise sera « l’Arménie Intégrale, libre, el indépendante dans ses limites historiques ».

Rappel historique et juridique sur l’Arménie Occidentale pour éviter tout malentendu:

Rappelons que, le 29 décembre 1917, suite à l’armistice d’Erzindjan en Arménie Occidentale entre la Turquie et la Russie, (1er armistice de la grande guerre le 17 décembre 1917), le Conseil des Nationalités de l’Union Soviétique a proclamé par décret officiel le droit des Arméniens de l’Arménie turque (Arménie Occidentale) à l’autodétermination jusqu’à leur indépendance, et que depuis le 19 janvier 1920, l’Arménie Occidentale, est un Etat ainsi que son gouvernement (Président Boghos Nubar Pacha) reconnu indépendant de facto à la Conférence de Paris et de jure  le 11 mai 1920 à la Conférence de San Remo par le Conseil Suprême des Alliés.

L’Arménie Occidentale fait partie des Etats belligérants de la première guerre mondiale après avoir constituée avec la France sur la base de l’engagement volontaire la Légion d’Orient, le 15 novembre 1916, puis la Légion arménienne, le 1er février 1919, noyau de la future armée nationale arménienne en Cilicie appuyée puis abandonnée par la France.

La Turquie a reconnue l’Arménie Occidentale par sa signature au Traité de Sèvres (le 10 août 1920), puis l’a occupée.

Sa frontière avec la Turquie a fait l’objet d’une Sentence arbitrale par le Président des Etats -Unis Woodrow Wilson, le 22 novembre 1920, comprenant les provinces de Bitlis, Van, Erzerum et Trebizond, mais non reconnue par la Société des Nations et les instances onusiennes parce qu’elle est depuis occupée par  la Turquie.

Rappelons que, de 1894 à 1923 dans les territoires occupés de l’Arménie Occidentale, la population autochtone arménienne a subi un génocide perpétré par trois gouvernements successifs turcs. La Turquie occupante est devenue ensuite membre de la Société des Nations le 18 juillet 1932.

La ville de Karin (Erzerum) est la capitale officielle de l’Arménie Occidentale reconnue par les puissances alliées en 1920.

Sur la base de l’article 93 du traité de Sèvres, les droits des minorités sont entièrement reconnus par l’Etat d’Arménie Occidentale.

http://www.western-armenia.eu/news/Actualite/2020/Le_Centenaire_de_la_Conference_de_San_Remo-17.04.2020.pdf

http://www.western-armenia.eu/news/Actualite/2019/Pourquoi_le_Centenaire_du_Traite_de_Sevres.pdf

http://www.western-armenia.eu/news/Actualite/2019/Les_Conditions_de_Constitution_et_de_Reconnaissance_de_lArmenie_Occidentale.pdf