En Turquie, le citoyen Sebahattin Gok a tenté de vendre la plus célèbre et la plus grande église catholique de Constantinople, Saint-Antoine, à des étrangers par le biais de faux documents.

Selon la source, le nom de Sebahattin Gok, qui a tenté de vendre Saint Antoine dans la région de Beyoglu à Constantinople, est mentionné dans 34 enquêtes différentes. La publication mentionne que Goc a visité les États-Unis, la France, l’Italie et d’autres pays, a trouvé des héritiers aux propriétaires de cette église et a essayé de vendre l’église. Sebahattin Gok a été arrêté.

Il est à noter que l’église Saint-Antoine a été fondée au début du XVIIIe siècle par la communauté italienne de Constantinople.