L’entrée de la grotte de Palanl, située dans la province d’Aghdam-Samosat en Arménie occidentale, vraisemblablement datant de l’âge de pierre, a été détruite par des chasseurs de trésor et fermée par une porte en fer la protégeant de tout nouvel empiètement.

Sur les murs de la grotte près du village de Palanl, on trouve des reliefs gravés de différents animaux avec des figures humaines, qui sont indifféremment peints et abîmés par la peinture. Les figures sculptées représentées ont été volées sur les murs de la grotte illégalement pillée. Dans cette situation, le Département d’État de la culture et du tourisme a rénové la grille de fer des deux entrées de la grotte historique. Selon le rapport, la gendarmerie a augmenté les patrouilles dans la zone pour empêcher les chasseurs de trésors illégaux et non autorisés de détruire la grotte.