Actuellement, 9 familles vivent dans la communauté du village Aghavno de la région du Kashatagh d’Artsakh.

Le chef de la communauté Aghavno Andranik Chavushyan a déclaré à Armenpress.

«Notre position de vivre dans un village natal et de le garder arménien n’a pas changé. Nous continuerons à vivre ici. Les soldats de la paix font leur travail et nous avons le droit de protéger la sécurité de nos familles et du village. Les hommes restants continuent à être de service dans le village.

 Notre drapeau flotte toujours sur le toit de la municipalité du village, nous ne voulons pas y voir un autre drapeau. Nous sommes prêts à défendre nos droits même au prix de notre vie. De là, nous défendons Stepanakert et les droits de tous les Arméniens. Nous souhaiterions des éclaircissements de la part des organismes compétents. On nous dit que le village restera arménien, mais ils fournissent du carburant et des bus pour l’évacuation », a déclaré le chef de la communauté Aghavno. Selon lui, le village est sans électricité depuis environ trois jours, les moyens de communication en Artsakh ne fonctionnent pas. La nourriture et les autres articles nécessaires sont envoyés aux familles vivant à Aghavno par des amis et des membres de famille.