Au cours de la session plénière du Conseil exécutif de l’UNESCO, l’ambassadeur Christian Ter-Stepanyan, représentant permanent de la République d’Arménie, a prononcé un discours. Dans son discours il a déclaré avec regret que l’UNESCO, qui a été créée avec une noble mission de protection du patrimoine culturel mondial, est incapable, voire impuissante, d’empêcher la destruction délibérée du patrimoine culturel, dont nous avons été témoins ces derniers mois, quand l’Artsakh résistait à l’agression armée de la coalition turco-azerbaïdjanaise, leurs alliés, des milliers de terroristes mercenaires venus de Syrie.

Au cours de cette agression, l’église Saint-Ghazanchetsots de Chouchi, lieu de culte du peuple arménien et chef-d’œuvre de l’architecture du XIXe siècle, a été bombardée à deux reprises.

Le Représentant permanent de la République d’Arménie a souligné que même au moment où le Directeur général de l’UNESCO lançait un nouvel appel pour la protection du patrimoine de la région, des informations et des faits étaient reçus sur le vandalisme continu de l’Azerbaïdjan contre le patrimoine culturel arménien.