L’administration du président américain élu démocrate Joseph Biden envisage le retour des participants au plan d’action global conjoint sur le programme nucléaire iranien comme base pour de nouvelles négociations avec Téhéran sur des questions plus globales. Cela a été annoncé par Jake Sullivan, auquel Biden a proposé le poste d’assistant du président sur la sécurité nationale dans une interview avec le Wall Street Journal le 7 décembre.

Informe « Armenpress ».

« Je pense que c’est faisable », a déclaré Sullivan en réponse à la question concernée. Selon lui, le retour des Etats-Unis à l’accord nucléaire et la levée des sanctions économiques imposées à Téhéran par l’administration républicaine de Trump jettera les bases de « futures négociations » sur un sujet plus large.