Selon le Matenadaran, une pétition signée par environ 150 représentants d’institutions scientifiques et de scientifiques de différents pays du monde a été soumise au secrétariat d’État du Saint-Siège concernant la préservation du patrimoine culturel de l’Artsakh.

« Outre la catastrophe humanitaire en Artsakh, le riche patrimoine culturel arménien créé dans cette région, constitué de centaines d’églises, de monastères et de monuments divers datant du début du christianisme, du Moyen Âge et de l’époque moderne, est également menacé », ont déclaré les universitaires dans la pétition.

Les universitaires ont présenté des preuves de la récente destruction systématique du patrimoine artistique et architectural arménien des territoires sous le contrôle du gouvernement azerbaïdjanais. Ils ont exprimé l’espoir qu’avec la médiation autoritaire du Pape, il sera possible d’unir les organisations internationales compétentes pour sauver le patrimoine situé sur le territoire de l’Arménie historique et un témoignage de la foi, qui est d’importance mondiale. Ceci est indiqué dans le post Facebook de Matenadaran.