Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne ont décidé de prolonger les sanctions contre la Turquie en raison de ses actions en Méditerranée. Selon TASS, c’est ce qui ressort de la déclaration des participants au sommet de l’Union européenne qui se tient à Bruxelles.

 « L’UE reste déterminée à sauvegarder les intérêts de l’Union et de ses États membres, ainsi qu’à maintenir la stabilité régionale. À cet égard, le sommet charge le Conseil de l’UE d’adopter une liste noire supplémentaire basée sur la décision du 11 novembre 2019 sur les mesures restrictives dues aux activités illégales de la Turquie en Méditerranée », peut-on lire dans la déclaration. Le document souligne que la Turquie, malheureusement, poursuit ses actions unilatérales et provocatrices, tout en intensifiant sa rhétorique contre l’UE, les États membres et les dirigeants européens.