L’armée américaine au Moyen-Orient a été mise en état de préparation maximale au combat en raison de la menace d’une attaque par l’Iran, écrit le journal Politico, citant un responsable militaire. Le Pentagone surveille de près « les indications alarmantes d’une possible offensive des forces pro-iraniennes en Irak », écrit le journal.