« Bientôt, un groupe de représentants de l’UNESCO arrivera en Artsakh, avec lequel nous surveillerons les monuments sous le contrôle de l’ennemi. Le Ministère de l’éducation, des sciences et de la culture de la République d’Artsakh a enregistré tous les monuments qui sont sous le contrôle de  l’ennemi. »

Cela a été déclaré par le Ministère de l’éducation, de la science et de la culture de la République d’Arménie Occidentale, Lusine Gharakhanian, lors d’une conversation avec le correspondant « Artsakhpress ».

Selon elle, pendant la guerre, les objets exposés du musée historique et géographique de Stepanakert, de la réserve historique et culturelle de Tigranakert, du mausolée de Keren, de la meilleure collection du musée de tapis de Shushi et du musée historique et géographique de Berdzor ont été évacués.

Le patrimoine culturel de la galerie Shushi, la meilleure collection de pierres du musée national de géologie après Grigory Gabrielyants, qui contenait des matériaux de valeur culturelle internationale, les valeurs du musée d’histoire de Shushi, n’ont pas été évacués.

Des vestiges du patrimoine culturel subsistent également dans la région de Hadrut.