Le sort de 73 personnes dans la section Khtsaberd-Hin Tagher est encore inconnu, rapporte l’Armée de défense d’Artsakh.

Dès les premières heures de l’incident, selon le rapport, avec le soutien des soldats de la paix russes, un travail urgent est fait pour connaître le sort des militaires le plus rapidement possible.

«Des informations contradictoires continuent d’être diffusées dans divers médias sur les militaires arméniens disparus dans la section de Khtsaberd-Hin Tagher. En particulier, des informations circulent sur 171 militaires arméniens, ce qui ne correspond pas à la réalité », a déclaré l’armée de défense.

Le chef d’état-major des forces armées arméniennes, le colonel-général Onik Gasparyan est également parti en Artsakh pour étudier la question sur place et prendre les mesures nécessaires.