Le président de la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Eliot Engel, et le plus haut membre républicain de la commission, Michael McCall, ont publié une déclaration condamnant le gouvernement turc et le président Recep Tayyip Erdogan dans les actions anti-OTAN et la politique menée dans d’autres domaines.

Le communiqué disait: “Le comportement provocateur de la Turquie depuis des décennies dans les relations bilatérales constitue une menace pour la région et pour l’OTAN en général. La force des relations entre la Turquie et les États-Unis est extrêmement importante, c’est pourquoi nous pensons qu’une réponse plus ferme aux actions déstabilisatrices de la Turquie est nécessaire. Les États-Unis, membres de l’OTAN, les alliés européens travaillant avec d’autres alliés, doivent tout faire pour changer l’orientation politique de la Turquie.”

Dans la déclaration, les membres du Congrès ont exprimé leur inquiétude face à l’achat d’armes russes par la Turquie. Ils ont également condamné l’utilisation de mercenaires par la Turquie en Syrie et en Artsakh, ainsi que la recherche de ressources naturelles par la Turquie dans les eaux de la Grèce et de Chypre en Méditerranée.