L’UNESCO attend la réponse de l’Azerbaïdjan pour envoyer une mission d’experts indépendants pour évaluer l’état des valeurs culturelles en Artsakh, mais les demandes adressées aux autorités azerbaïdjanaises n’ont pas encore abouti. Ceci est indiqué dans une déclaration publiée par l’UNESCO.

L’UNESCO a rappelé son obligation de protéger les biens culturels en vertu de la Convention de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé, à laquelle l’Arménie et l’Azerbaïdjan sont parties. Cette proposition a reçu le plein appui des coprésidents du groupe de Minsk.

Depuis le 20 novembre, l’UNESCO a soumis des propositions et mené des consultations approfondies pour mener à bien cette mission qui, selon la convention, requiert l’accord des deux parties.

Le Sous-Directeur général de l’UNESCO, Ernesto Otto, a déclaré: “Seule la réponse de l’Azerbaïdjan est attendue pour que l’UNESCO envoie une mission dans cette région. Nous avons adressé des demandes aux autorités azerbaïdjanaises à plusieurs reprises, mais les demandes n’ont pas abouti”.