Gurgen Yanikyan (né le 24 décembre 1895 à Karin, en Arménie Occidentale – décédé le 27 mars 1984 en Californie, aux États-Unis), écrivain-ingénieur arménien, héros de la lutte de libération armée arménienne moderne.

Témoin du génocide contre les Arméniens. Il a étudié à l’Université de Moscou, puis s’est installé aux États-Unis, où il s’est fait connaître en tant qu’écrivain anglais et a reçu le prix “Mark Twain”. En 1972, il a visité la maison-musée Martiros Saryan en Arménie des et a fait don de la peinture de Saryan « Արեւելեան սենեակ » (créée en 1918), considérée comme disparue pendant de nombreuses années. À l’âge de 77 ans, il assassina le consul et le consul adjoint de Turquie aux États-Unis et demanda justice pour le génocide contre les arménien.Il s’est prononcé au tribunal contre le déni turc et a défendu l’idée de libérer l’Arménie Occidentale. Il a été condamné à perpétuité. En 1981, après huit ans de prison, Yanikyan a été emmené dans un hôpital fermé pour visiteurs, où il est décédé le 27 mars 1984, après une longue maladie. Il a été ré-enterré le 5 mai 2019 au Panthéon de Yerablur. Il est l’un des fondateurs de l’Armée secrète arménienne pour la libération de l’Arménie. 

«Je savais que je ne serais pas laissé seul», a déclaré le vieux Yanikyan.