Les défenseurs des droits de l’homme de l’Artsakh et de la République d’Arménie ont publié un rapport conjoint sur les attaques azerbaïdjanaises contre des journalistes couvrant les hostilités en Artsakh. 

Parallèlement au ciblage de la population civile et des infrastructures de l’Artsakh par l’Azerbaïdjan, des journalistes et leurs véhicules ont également été délibérément et aveuglément visés, à la suite de quoi 7 journalistes (5 étrangers et 2 Arméniens) ont été grièvement blessés et une personne accompagnant le groupe de journalistes a été tuée. Le fait que les journalistes portaient des uniformes spéciaux et des badges, qui étaient également présents sur leurs voitures, témoigne du ciblage délibéré. En outre, certains éléments indiquent que des drones azerbaïdjanais ont volé sur les lieux avant et pendant les frappes, ce qui signifie que les journalistes étaient parfaitement visibles et distincts des forces armées azerbaïdjanaises.