Du fait des hostilités déclenchées par l’Azerbaïdjan contre l’Artsakh, de nombreux monuments culturels arméniens d’une importance significative pour les Arméniens sont passés sous le contrôle de l’ennemi.

En décembre, il était prévu que l’UNESCO envoie une commission d’observateurs internationaux dans des zones qui ne sont plus sous le contrôle de l’Artsakh, mais l’Azerbaïdjan a refusé.  La commission devait surveiller plusieurs monuments arméniens. Les délégués venaient de Russie, des États-Unis, de France et d’Italie, mais l’Azerbaïdjan leur a interdit d’entrer dans les territoires sous son contrôle et n’explique même pas pourquoi il a fait cela.