Selon Panorama.am, le film de la réalisatrice Nora Martirosyan « Si le vent tombe » a été sélectionné dans la catégorie « Premier long métrage » de la sélection officielle du 73e Festival international du film de Cannes.

Ce travail du réalisateur est le premier film de la période post-indépendance, qui a été présenté par l’Arménie à Cannes. La plupart des œuvres du film ont été réalisées en Arménie et en Artsakh.

Le film du réalisateur Aram Shahbazyan « Chnchik » s’est terminé en 2020 et a été inclus dans le programme de compétition « Nor Hosankner » du plus grand festival de films représentatifs d’Asie à Busan. La première mondiale du film, qui a parcouru un long chemin et surmonté de nombreux obstacles, s’est déroulée dans le cadre du Festival de Busan.

Le film de Jivan Avetisyan « Drakhti Darpasnere » a été projeté en 2020, a participé à de nombreux festivals de films internationaux et a été évalué.

Le court-métrage « Nor Tarva Goji » du jeune réalisateur Alexander Baghdasaryan a été présenté en 2020 au prestigieux Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand. En mars, le même film a été présenté au festival en Suisse.

Le court métrage d’Angine Yesayan « Shemic ayn Koghm » en 2020 a déjà été sélectionné dans le programme de la compétition principale du même festival de Clermont-Ferrand.