Chers compatriotes,

Je connais bien notre situation actuelle, surtout lorsque j’ai des informations sur ce qui se passe aux frontières de la République d’Arménie.

Tout d’abord, je voudrais exprimer mes condoléances aux familles, mais en tant que soldats de la nation, nous attendons un hommage national et militaire à la mémoire des soldats tombés dans le champ d’honneur d’Artsakh.

Nous avons assisté à une procession politique qui ne reflétait pas les actions militaires de nos soldats pour la protection des territoires arméniens et de la population civile arménienne.

Nous, l’Arménie Occidentale, rappelons que conformément au code d’honneur de nos forces armées, il est nécessaire d’organiser au plus vite une cérémonie, digne du combat de nos soldats contre la mort.

Aujourd’hui, je veux que vous soyez sûr que nos positions sont claires, et je le répète, tous ces crimes auront une réponse adéquate.

Chers compatriotes,

Permettez-moi de souhaiter à la nation arménienne résilience, volonté, succès et vigueur pour le bien de nos droits, de notre patriotisme, la juste solution du problème des revendications, fondée sur le fait que nous sommes la nation natale de notre patrie, le fait que nous avons célébré le 10 août le centenaire la Déclaration internationale de paix du Traité de Sèvres et le fait de  l’adoption d’une sentence arbitrale proposées par le 28e président des États-Unis, Woodrow Wilson signée le 22 décembre, dont nous avons également célébré le centenaire.

Permettez-moi de féliciter nos compatriotes vivant dans la patrie, et hors de la patrie.

Je souhaite aux forces de défense de l’Arménie Occidentale, aux Arméniens du Moyen-Orient, aux Arméniens d’Artsakh et aux autres peuples autochtones une forte résistance à la paix. Une nouvelle Arménie Occidentale plus puissante est à vos côtés.

Nous faisons tout à nouveau pour faire de 2021 une année de changements décisifs et positifs.

Je souhaite aux membres de la République d’Arménie Occidentale, aux structures arméniennes à l’étranger, au Conseil national d’Arménie Occidentale, aux membres du Gouvernement de la République d’Arménie Occidentale, aux députés de l’Assemblée nationale une année d’unité, que ce changement positif soit la base d’une activité profonde et harmonieuse sur la voie difficile de la résolution du problème national prioritaire. Que le 2021 sera une année de réalisation d’exigences justes. Rien n’est fini, la lutte continue.

31 décembre 2020

Armenak Abrahamyan

Président de la République d’Arménie Occidentale