En Arménie, seuls ceux qui ont reçu des subventions de la Turquie avant la guerre, à savoir les lobbyistes turcs, sont intéressés par la normalisation des relations entre Ankara et Bakou. Hayk Demoyan, docteur en sciences historiques, l’a déclaré aujourd’hui, le 15 janvier, lors d’une réunion avec des journalistes.

Selon lui, seules les subventions sont importantes pour ces personnes, et elles ne sont pas intéressées par l’avenir de l’Arménie et du peuple arménien. Nous avons vu comment les événements  du génocide contre les Arméniens ont été « organisés » en 2020. On se souvient comment le mot «demande» a été supprimé du célèbre slogan. Ils ont essayé de mettre en avant l’idée de défense, et les épisodes de violence, par exemple, le deuxième programme ont été ignorés. « Cela signifie que des efforts sont faits pour organiser la coexistence par la force, dans le contexte d’une approche agressive de la Turquie », a-t-il déclaré.